désirable


désirable

désirable [ dezirabl ] adj.
XIIe; de désirer
1Qui mérite d'être désiré; qui excite le désir. appétissant, attrayant, enviable, intéressant, séduisant, souhaitable, tentant. « Le seul progrès désirable consiste dans l'amélioration des âmes » (Renan).
2Qui inspire un désir charnel. affriolant, fam. bandant, excitant. Femme désirable. « Objectivement, c'était encore un homme tout à fait désirable » (Dutourd).
⊗ CONTR. Indésirable, indifférent, repoussant.

désirable adjectif Que l'on peut désirer, souhaiter : Il présente toutes les qualités désirables. Qui fait naître des désirs sexuels : Elle est très désirable.désirable (synonymes) adjectif Que l'on peut désirer , souhaiter
Synonymes :
Contraires :
- indésirable
Qui fait naître des désirs sexuels
Synonymes :
- séduisant
Contraires :

désirable
adj.
d1./d Qui excite le désir, qui mérite d'être désiré. C'est un sort désirable.
d2./d Qui suscite l'attirance sexuelle. Une femme désirable.

⇒DÉSIRABLE, adj.
A.— [En parlant d'une chose]
1. [En parlant d'une chose concr.] Qui excite la convoitise, l'instinct de possession. Cette croix d'honneur, si polluée, mais toujours désirable (BLOY, Désesp. 1886, p. 16). Toutes les choses désirables que produit cette terre (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 23).
2. [En parlant d'une chose abstr.]
a) Qui est l'objet d'une aspiration de l'âme, du cœur, de l'esprit. La sainte et désirable couronne des héros et des martyrs (SAND, Lélia, 1839, p. 420). Il y a lieu de croire, étant déjà un peu démoli, que l'heure désirable de mon élargissement approche (BLOY, Journal, 1899, p. 297).
Emploi subst. avec valeur de neutre. La valeur, selon les bons auteurs, « représente le plus souvent un passage du fait au droit, du désiré au désirable » (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 27).
b) Que l'on est en droit de désirer, de souhaiter. Tout le confort désirable; toute la précision désirable. Et voilà encore un grief pour l'en accabler dans la mesure désirable (VERLAINE, Œuvres posth., t. 1, Souv., 1896, p. 273). Une réponse rapide est désirable (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 666).
Il est désirable que :
1. ... je conclus, non pas qu'il est désirable qu'un vers ne signifie rien, mais simplement, que, ce qui rend un vers poétique, ce n'est pas le sens qu'il exprime.
BREMOND, La Poésie pure, 1926, p. 45.
SYNT. Toute l'efficacité, l'énergie désirable; toutes les garanties, les précautions désirables; paraître, sembler désirable; éminemment, hautement, infiniment, réellement désirable.
B.— [En parlant d'une pers.]
1. Que l'on souhaite approcher, connaître, fréquenter. Il n'est pas désirable, ce pauvre sire en caftan : Sale Juif, retourne chez toi! (THARAUD, Ombre de la croix, 1917, p. 23).
Rare. [En parlant d'un animal] Mais, mon petit chat, sais-tu que je te trouve, toi, tout à fait amusante et désirable avec tes rubans verts (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 286).
2. Qui excite le désir amoureux, la concupiscence charnelle. Enfin elle [Fadette] était (...) la mieux faite, la plus fraîche et peut-être la plus désirable qu'il y eût dans le pays (SAND, Pte Fad., 1849, p. 276) :
2. ... depuis qu'il s'était aperçu qu'à beaucoup d'hommes Odette semblait une femme ravissante et désirable, le charme qu'avait pour eux son corps avait éveillé en lui un besoin douloureux de la maîtriser entièrement dans les moindres parties de son cœur.
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 271.
Rem. 1. Dans ce sens, désirable est rarement employé en parlant d'un homme. Jamais le fils Monglat ne lui avait paru [à Marie-Anne] si beau, ni aussi aimable, pour ne pas dire désirable (AYMÉ, Uranus, 1948, p. 191). 2. On rencontre ds la docum. le subst. fém. désirabilité. Qualité qui fait qu'une chose est désirable. Il y avait appuyé ses lèvres, sur ce christ, sans trop savoir ce qu'il baisait là, si c'était la figure de son Dieu, ou la merveille de l'art, ou seulement la beauté, la douceur et la désirabilité de la matière (MONTHERL., Songe, 1922, p. 12).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Forme desirable, avec [], en dernier lieu ds DG. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 desirrables « desireux » (Alexis, éd. Ch. Storey, prologue), seulement en a. fr.; 2. 1re moitié XIIe s. (Psautier Cambridge, 38, 13 ds T.-L. : les desirables choses [desirabilia]). Dér. du rad. de désirer; suff. -able; cf. lat. class. desiderabilis « souhaitable ». Fréq. abs. littér. :582. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 627, b) 635; XXe s. : a) 1 010, b) 991. Bbg. DUB. Dér. 1962, p. 38 (s.v. désirabilité).

désirable [deziʀabl] adj.
ÉTYM. V. 1050; de désirer.
1 (1361). Qui mérite d'être désiré; qui excite le désir. Appétissant, attrayant, beau, convoitable, enviable, intéressant, joli, séduisant, souhaitable, tentant. → C'est un morceau de roi. || Une situation, un sort désirable ( Réjouissant). || Peu désirable. || La santé est de tous les biens le plus désirable (→ Affermissement, cit.; compensation, cit. 8). || Il faut prendre toutes les précautions désirables. || Cette décision nous paraît désirable.
1 Ô désirable fin de leurs peines passées.
Malherbe, Larmes de St Pierre.
2 (…) il me manquerait l'espérance du seul bien désirable (…)
André Suarès (→ Déposséder, cit. 3).
2 (Personnes). Que l'on souhaite connaître, fréquenter. || Vous n'êtes pas désirable ici.
3 (XVIe). Personnes. Spécialt. Qui inspire un désir charnel. || Homme, femme désirable.
3 (…) car je n'ai jamais rencontré dans la vie de filles aussi désirables que les jours où j'étais avec quelque grave personne que, malgré les mille prétextes que j'inventais, je ne pouvais quitter (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IV, p. 141.
4 Il y a beaucoup de femmes et nombre d'entre elles sont jeunes. D'autres ont une maturité qui ne les empêche pas d'être désirables. Différemment désirables, mais désirables.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, p. 150.
5 Bref, objectivement, c'était encore un homme tout à fait désirable. Il émanait de lui un grand charme (…)
Jean Dutourd, les Horreurs de l'amour, p. 261.
DÉR. Désirabilité.
COMP. Indésirable.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Desirable — Directed by Archie Mayo Produced by Edward Chodorov Written by Mary C. McCall Jr. Starring George Brent …   Wikipedia

  • désirable — DÉSIRABLE. adj. des 2 genr. Qui mérite d être désiré. De tous les biens, la santé est le plus désirable. Un état, une situation désirable. Une femme fort désirable …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Desirable — De*sir a*ble, a. [F. d[ e]sirable, fr. L. desiderabilis. See {Desire}, v. t.] Worthy of desire or longing; fitted to excite desire or a wish to possess; pleasing; agreeable. [1913 Webster] All of them desirable young men. Ezek. xxiii. 12. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • desirable — late 14c., from O.Fr. desirable (12c.), from dasirer (see DESIRE (Cf. desire)). Related: Desirability …   Etymology dictionary

  • desirable — [adj1] attractive, seductive adorable, alluring, beautiful*, charming, covetable, enticing, fascinating, fetching, sexy; concepts 372,579 Ant. bad, disagreeable, disgusting, unattractive, undesirable desirable [adj2] advantageous, good acceptable …   New thesaurus

  • desirable — Desirable. adj. v. de tout genre, Qui est à desirer. C est un bien desirable que la santé …   Dictionnaire de l'Académie française

  • desirable — ► ADJECTIVE 1) wished for as being attractive, useful, or necessary. 2) (of a person) arousing sexual desire. ► NOUN ▪ a desirable person or thing. DERIVATIVES desirability noun desirableness noun desirably adverb …   English terms dictionary

  • desirable — [di zīr′ə bəl] adj. [ME < OFr: see DESIRE & ABLE] 1. worth wanting or having; worthwhile, beneficial, expedient, etc. 2. arousing desire; pleasing, attractive, etc. n. a desirable person or thing desirability n. desirableness desirably adv …   English World dictionary

  • desirable — I (pleasing) adjective enjoyable, gratifying, pleasant, pleasurable, pleasureful, welcome II (qualified) adjective acceptable, eligible, entitled, qualified, recommendable, suitable, worthy III …   Law dictionary

  • desirable — Desirable, id est, digne d estre desiré, Optabilis …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.